/A quel âge passer le test psychométrique ?
A quel âge passer le test psychométrique ? 2018-11-29T16:55:04+00:00

A quel âge passer le test psychométrique ?

Ou en d’autres termes à quel âge est-il préférable de passer l’examen ?

Dans l’article précédent on a mentionné que le jour de l’examen nous sommes jugés sur le fait que : “notre rapidité de réflexion et notre capacité à rester concentrés pendant plus de trois heures vont être mises à l’épreuve”.

Ici nous sommes sur un antagonisme : une élève de 18 ans (ou avant son BAC : première ou terminale) est dotée d’une rapidité de réflexion (grâce à son activité scolaire), par contre sa capacité de concentration dans le temps est réduite. Par comparaison, un élève plus mûr (après son service militaire par exemple) aura une force de concentration plus grande mais son inactivité intellectuelle aura diminué ses capacités de réflexion rapide. Ce que P4U peut vous dire c’est qu’avec l’expérience que l’on a acquis sur le terrain, tous nos élèves qui ont passé leur psychométrique après l’armée ou leur shirut leumi (service national pour les filles) nous le répètent tous : “il est préférable de passer les psychométriques en première ou en terminale”.

Vient s’ajouter un autre point très important pour les francophones qui vivent en Israël : le temps joue à leur désavantage en réflexion verbale. L’étude approfondie d’une deuxième langue (dans notre cas l’hébreu) entraîne une régression des capacités verbales de la langue natale.

Cette régression s’exprime :

  1. dans la rapidité de lecture
  2. dans la richesse du vocabulaire qui s’amoindrit
  3. dans la capacité à rédiger une rédaction

La conclusion qui doit être tirée c’est qu’un francophone qui vit en Israël doit passer le test psychométrique le plus tôt possible.

Et si l’on parle d’un nouvel émigrant qui n’a pas encore 16 ans, il est primordial qu’il continue à lire en français pour se préparer au test psychométrique.

Autre information importante, un jeune francophone qui émigre en Israël après l’âge de 12 ans a très peu de chances (pour ne pas dire aucune) de passer le test psychométrique en Hébreu, même s’il fait le restant de sa scolarité en Israël dans un lycée israélien.

Conclusion P4U conseille aux élèves francophones de passer le psychométrique le plus tôt possible, c’est-à-dire:

  1. en classe de première si l’élève a un bon anglais
  2. en classe de terminale sans condition (et ne pas avoir peur de combiner les épreuves du BAC avec le test psychométrique).

QUOI DE MIEUX QUE DE FINIR SON BAC AVEC SA NOTE AUX PSYCHOMÉTRIQUES DÉJÀ ASSURÉE ?

 www.psychometrique.net